PEM Hafnaoui Saidane _ CEM jeddi Mokdad _ Cheria

Dans ce cite web, l'internaute va découvrir les nouvelles méthodes d'enseignement ainsi que les fiches pédagogiques selon l'approche par des compétences


    BEM juin 2013 (à critiquer )

    Partagez

    Mme Médjani FZ

    Messages : 15
    Date d'inscription : 16/03/2013
    Age : 57
    Localisation : Mérouana

    BEM juin 2013 (à critiquer )

    Message  Mme Médjani FZ le Ven 14 Juin - 10:25

    BEM juin 2013

    Texte : 
    Passer trop de temps sur le net endommage le cerveau. L’Internet peut être une véritable drogue. Certains internautes sont devenus tellement accros au web que leur addiction peut être comparée à la consommation d’alcool ou de drogue.
    Des chercheurs d l’université de Worcester au Royaume Uni se sont penchés sur le sujet. Et selon eux, la dépendance au net peut avoir des conséquences aussi graves que l’addiction à certaines drogues ou boissons alcoolisées. Selon ces scientifiques, les résultats sont les mêmes : outre un changement de comportement chez la personne accro, on peut également constater des problèmes neurologiques. Ce constat a été établi après que les chercheurs ont comparé les scanners des jeunes gens accros au net avec ceux ce jeunes ayant un rapport moins obsessionnel avec le web.
    Après analyses, il s’est avéré qu’une détérioration de la matière responsable du traitement des émotions, de l’attention et de la prise de décision était visible chez les accros du net. […] « J’ai vu des personnes qui ont arrêté leurs études universitaires, qui ont raté leurs examens parce qu’elles n’étaient plus capables de se connecter émotionnellement à quelque chose d’autre », confie la psychiatre britannique Henrietta Bowden Jones. Et selon elle, c’est la société moderne qui est à blâmer. « On se connecte parce que la vie moderne nous y oblige » explique-t-elle.

    Le Quotidien d’Oran
    Lundi 16 janvier 2012

    Questions

    I-Compréhension de l’écrit : (13 points)

    1. Quel est le thème de ce texte ?

    2. Ce texte est : 
    a) un conte.
    b) une lettre.
    c) un article de presse.
    Choisis et recopie la bonne réponse.

    3. « Certains internautes sont devenus accros au web ».
    Cette expression veut dire :
    a) les internautes ne peuvent plus se passer du net.
    b) Les internautes n’aiment pas le net.
    c) Les internautes aiment peu le net.

    4. « Des personnes arrêtent leurs études universitaires ».
    Donne le contraire du mot souligné dans la phrase.

    5. Réponds par vrai ou faux :
    a) La dépendance au net peut avoir des conséquences banales.
    b) L’addiction au net entraîne des problèmes de santé.
    c) Les chercheurs comparent les scanners des internautes accros aux scanners des fumeurs.

    6. Donne un titre au texte.

    7. « J’ai vu des personnes qui ont arrêté leurs études universitaires », confie la psychiatre.
    Réécris cette phrase au style indirect.

    8. « Certains internautes sont devenus tellement accros au web que leur addiction peut être comparée à la consommation d’alcool ou de drogue ».
    a) quel est le rapport exprimé dans cette phrase ?
    b) exprime ce même rapport en utilisant une structure équivalente.

    9. « On se connecte parce que la vie moderne nous y oblige » explique-t-elle.
    Mets les verbes de cette phrase au futur simple de l’indicatif.

    10. « J’ai vu des personnes qui ont arrêté leurs études universitaires, qui ont raté leurs examens ».
    Complète : 
    J’ai vu une personne…

    II-Production écrite : (07 pts)

    Nombreux sont ceux qui pensent que l’Internet est devenu un danger pour les jeunes. L’Internet est-il uniquement un danger à classer parmi les drogues comme le soulignent les chercheurs ?

    Tu vas rédiger un texte pour essayer de donner les avantages de l’Internet en justifiant ton avis à l’aide de deux arguments et un exemple.
    Tu emploieras le présent de l’indicatif en utilisant les articulateurs qui conviennent.


      La date/heure actuelle est Sam 3 Déc - 5:23